Denis DIDEROT
Collège -- RNE : 0840583C
SORGUES CEDEX -- Tel : 04.90.39.22.16
 

Des nouvelles d’Allemagne

Petite lettre de Mme Pott, la prof de français de nos correspondants allemands

lundi 4 mai 2020, par Mme ZAKARIAN

Dans cet article, Mme Pott nous raconte sa vie en Allemagne pendant le confinement.

Bonjour tout le monde !
C’est moi, Mme Pott, la prof de français d’Osterholz-Scharmbeck ! Je pense souvent à vous et à l’échange qu’on a préparé pour cette année et qu’on a dû annuler à cause de la pandémie. J’étais tellement triste de ne pas pouvoir vous voir cette année parce que l’an dernier, le temps qu’on a passé ensemble en Allemagne et en France était vraiment génial. De plus, ma collègue et copine Mme Zakarian et sa famille me manquent beaucoup.
Comme chez vous les écoles sont fermées depuis le 15 mars et les élèves doivent rester chez eux. Ils travaillent aussi pour l’école et nous les profs, on leur envoie les devoirs par mail. Depuis deux semaines, il y a quelques élèves qui passent le matin à l’école avec un/ une prof parce que les parents doivent travailler et ne veulent pas que leurs enfants restent seuls à la maison. Le 11 mai, les cours recommenceront pour les élèves qui passeront leur bac l’année prochaine et une semaine après, on reverra les troisièmes et les élèves de seconde, mais nous n’aurons que des ½ groupes. Il y aura beaucoup de règles pour protéger la santé de chacun, par exemple, pour ne pas se croiser dans les couloirs, pour avoir un maximum de distance entre deux personnes etc…. Les plus petits – les sixièmes, les cinquièmes et les quatrièmes - devraient rentrer à l’école début juin.
Dans la vie quotidienne, il y a aussi beaucoup de restrictions : beaucoup de magasins ainsi que les restaurants sont fermés, les coiffeurs ne travaillent pas et pour faire les courses dans les supermarchés, dans les transports etc, il faut porter un masque. Dans tous les journaux et sur Internet, on trouve des tutos pour apprendre à coudre un masque soi-même. On a le droit de sortir, mais seulement entre co-confinés. Et il ya aussi des contrôles et des amendes si on ne respecte pas les règles. Heureusement, en Allemagne il y a peu de morts à cause de la pandémie et on trouve encore des lits libres dans les hôpitaux pour les malades qui ont besoin d’un traitement. C’est terrible ce qui se passe, mais j’ai l’impression que chez nous, on a encore de la chance.
Comment est-ce que je passe ma journée ? Le matin, je reste un peu plus longtemps au lit que d’habitude, je travaille pour l’école, je m’occupe de ma famille et j’ai enfin un peu de temps libre pour moi et pour m’occuper des choses que je n’ai jamais le temps de faire d’habitude. Je passe plus de temps sur Internet et sur Whatsapp pour rester en contact avec mes amis, mes élèves et les autres profs.
J’espère qu’on pourra se rencontrer bientôt à Osterholz ou à Sorgues. Nous pensons à vous et vive l’échange !!!!

Panneau photographié par Mme Pott au marché de Bremerhaven. En Allemagne, il faut respecter 1,50m de distance. Mais ma collègue a pu prendre le train pour aller dans une autre ville et les marchés, tout comme d’autres magasins sont ouverts depuis le début ! Ils sont « un peu moins confinés » que nous.
Voilà le rayon du papier toilette en Allemagne au début du confinement ! :) Cela ressemble à la France !

J’espère que cet article vous a plu. Même si nous n’avons pas pu réaliser notre échange cette année, nous espérons pouvoir le concrétiser l’an prochain, avec encore plus de motivation et d’envie ! Après ce long confinement, on l’aura bien mérité !
Vive l’amitié franco-allemande et vive l’échange franco-allemand !

 
Collège -- RNE : 0840583C Denis DIDEROT – 579 bd G A michel CS50141 - 84701 SORGUES CEDEX -- Tel : 04.90.39.22.16 – Responsable de publication : Mme FLAHAUT, Principale du collège
Dernière mise à jour : vendredi 17 septembre 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille